L’entreprise solitaire n’existe pas

Bruno Bonnell est un (em)meneur d’hommes. Et un visionnaire. Un entrepreneur passionné aussi qui, d’Infogrames – devenu Atari – à Robopolis, qu’il dirige aujourd’hui, conduit tous ses projets avec une fougue rare. Pour créer et faire grandir ses sociétés successives, toutes positionnées dans des secteurs innovants, il s’est toujours bien entouré : « L’entreprise solitaire n’existe pas » martèle celui qui préfère l’ « association de partenaires ».

En quelque trente ans d’entrepreneuriat, Bruno Bonnell a frôlé les étoiles. Et mangé la poussière aussi. Mais il a toujours su s’appuyer sur ses échecs pour repartir de plus belle. Aujourd’hui, ce quinqua charismatique, à la fois prophète et trublion dans l’univers des robots de service à la personne, déploie sa société Robopolis à l’international. En s’accrochant à sa règle des 3 A. A comme Axe (de développement), Argent (les moyens de l’ambition) et… Âme !

Créer, tomber et se relever

Jamais seul pour entreprendre

Les moyens de la croissance, la force de l’imagination