Nicolas Duval : « La dynamique d’écosystème est essentielle »

Après s’être lancé dans l’aventure TakeAway®, SAS spécialisée dans le packaging alimentaire 100% écoresponsable (doggy-bag), Nicolas Duval, 29 ans, est désormais Directeur de l’Accélérateur Phygital & du Marketing au sein du groupe Visiativ pour l’Entreprise du futur. Rencontre avec cet entrepreneur dans l’âme qui prendra la parole au Printemps des Entrepreneurs.

Valeurs d’entrepreneurs : Que veut dire être entrepreneur aujourd’hui et quels sont les grands défis à relever ?

Nicolas Duval : Pour moi, on ne devient pas entrepreneur, on l’est. Etre entrepreneur, c’est être passionné par un sujet, dédier du temps et une partie de sa vie à son projet, être à l’écoute des autres. Les défis ? Réussir à trouver son marché, être prêt à pivoter, changer des choses dans son idée de base, s’entourer des bonnes personnes. Sans oublier la capacité à s’adapter aux différents marchés, sans forcément tout révolutionner.

C’est ce que vous avez expérimenté avec TakeAway® ?

Nicolas Duval : Notre idée initiale était de développer une box anti-gaspillage qui sert de doggy bag dans les restaurants. Ce n’était pas facile à défendre car cela s’appuyait sur un changement des mentalités. Nous avons réussi à marketer notre produit et à communiquer de manière différente pour rendre le doggy bag plus sexy, plus design et utile. Mais cela n’a pas suffi malgré le pivot vers la vente à emporter. Nous arrivions sur le marché de l’emballage alimentaire qui comptait déjà de très nombreux acteurs. Même si nous commercialisions un produit aimé et bien marketé, nous n’avions qu’une seule gamme d’emballage alors que les autres industriels ou revendeurs en proposaient 1 500 ou 2 000. Malgré l’échec, cette expérience a été très riche d’enseignements.

Un des points les plus importants est qu’il ne faut pas sous-estimer le temps de maturation du projet.

Pour créer un produit tel que TakeAway®, il faut emmener tout le monde avec soi et ne pas vouloir aller trop vite. Deux à trois ans sont nécessaires pour créer une stratégie de marque, et surtout il faut le faire en s’appuyant sur une communauté.

Aujourd’hui, je crois beaucoup à une entreprise qui n’est pas renfermée sur elle-même et permet la co-création.

Quel est le rôle de la communauté que vous évoquez ?

Nicolas Duval : La dynamique d’écosystème et de communauté est essentielle aujourd’hui. La bonne stratégie est de raisonner non pas avec une solution qu’on souhaite absolument mettre en place mais en partant de l’écoute des besoins. Une communauté s’est créée autour de TakeAway®. Cela s’est fait assez naturellement. Pour que cela fonctionne, nous avons accompagné les populations qui allaient utiliser et vendre le produit, restaurateurs et consommateurs.

Fort de votre expérience, qu’attendez-vous d’un événement comme le Printemps des Entrepreneurs ?

Nicolas Duval : Avec TakeAway® nous avions été récompensés par les Lions de Demain décernés par le Medef. J’avais beaucoup apprécié la dynamique, et le fait de pouvoir être accompagné par des mentors et des personnes avec beaucoup plus d’expérience que nous. Le Printemps des Entrepreneurs est un événement très intéressant pour faire du réseau et échanger. Le thème de cette année est très bien choisi car être entrepreneur c’est une véritable odyssée chaque jour !

être entrepreneur c’est une véritable odyssée chaque jour !

La notion de mentor est importante pour vous ?

Nicolas Duval : Un entrepreneur se sent souvent trop seul alors qu’il devrait être accompagné par des personnes qui ont de l’expérience et peuvent le guider. L’association est très importante, surtout quand on démarre jeune. Intégrer des accélérateurs, des incubateurs… sont de bonnes options pour construire, partager, mais aussi pour faire évoluer les valeurs de l’entreprise. Cela se construit au fil du temps, même sur la question des valeurs de l’entreprise. On n’est pas forcément bien armés au départ. Là aussi après l’impulsion, il faut laisser le temps nécessaire à la maturation et aux confrontations qui permettent d’affiner son point de vue et d’avancer.

Qu’est-ce qui vous a poussé vers l’entrepreneuriat ?

Nicolas Duval : J’ai toujours voulu créer et innover. Je n’avais pas les compétences et c’est à l’école de management (IFAG) que j’ai appris les bases, avec le premier accompagnement pour créer TakeAway®. Aujourd’hui, au sein de Visiativ c’est l’intrapreneuriat qui m’anime !

Aujourd’hui, au sein de Visiativ c’est l’intrapreneuriat qui m’anime !