« Comme des Papas », ou l’histoire de 3 jeunes entrepreneurs

Rencontre avec Arthur Begou, co-fondateur de l’entreprise Comme des Papas, fabricant de petits pots bios pour bébés. Un entrepreneur talentueux qui mise, avec ses 2 amis associés, sur l’importance de l’éducation culinaire pour les jeunes enfants.

Comment l’histoire de « Comme des Papas » a t-elle commencé ?

« Comme des Papas », c’est l’aventure de 3 associés avant tout amis. Nous nous sommes rencontrés avec Edouard et Clément dans le cadre de nos études à l’école supérieure de Savignac, une école internationale qui forme aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration. C’est au cours de nos études en management culinaire que nous avons eu l’envie de créer ensemble une entreprise dans le secteur de la gastronomie. Un domaine qui relève chez nous d’une véritable passion. Alors que nous étions voués à construire une carrière au sein de chaînes d’hôtellerie de luxe, nous avons pris notre destin en main et imaginé le concept de « Comme des Papas » : produire et commercialiser des petits pots pour bébé, frais et issus de l’agriculture biologique. Nos produits sont de saison et locaux en provenance de fermes situées à moins de 40 km de notre atelier.

Pourquoi le monde du bébé ?

Il s’agit d’un domaine sous-exploité où l’on peut encore apporter une vraie différence. Je tiens à préciser que nous ne sommes pas encore papas ! Nous avons juste constaté qu’il existait un véritable décalage entre la figure paternelle d’aujourd’hui et ce qui est fait sur le marché. Les pères sont dorénavant très impliqués dans l’éducation alimentaire de leur bébé. Nous avons alors commencé à nous intéresser à ces thématiques dans le cadre d’un projet commun lors de nos études où nous avons monté un concept de restaurant pour les jeunes enfants. Puis, nous avons été plus loin en dernière année en réalisant une véritable étude de marché et en lançant une campagne de crowdfunding qui nous a permis de récolter 8000 euros.

Nous avons alors eu la preuve qu’il existait un réel marché avec de vrais besoins. A la sortie de l’école, il était grand temps de lancer notre entreprise !

Comment s’est organisé le lancement du projet ?

Nous avons eu la chance d’intégrer un incubateur « Food » dans le Val de Loire. Nous avons travaillé sans relâche pendant 6 mois pour peaufiner notre concept, chercher des financements. En février 2015, nous avons enfin pu produire nos premiers petits pots ! Cette année, nous avons atteint 50 000 pots. Tout est produit sur place dans notre atelier, de l’épluchage des carottes à la mise en pot. Aujourd’hui, nous commercialisons nos produits dans des commerces sélectionnés avec soin en région parisienne (magasins bios, épiceries fines, concept stores) et nous livrons via notre site internet dans toute la France. La livraison de produits frais à domicile est en effet une des grandes tendances qui se dessine dans les prochaines années.